Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Technologie du net

Blog du High-Tech des dernières tendances du moment. Nos articles sont de source sûre, ils proviennent pour la plupart du temps de magasins spécialisés où la clientèle qui ont testé ou validé cette technologie.

VIDÉO. Tomb Raider, la renaissance ...

Publié le 3 Mars 2013 par Skero in Jeux Vidéos

http://www.lepoint.fr/images/2013/03/02/tombraider-1129442-jpg_1003309.JPG

 

Le plus sombre et le plus dur des épisodes de la série mythique est sûrement aussi l'un des plus réussis. La "nouvelle" Lara Croft a tout pour séduire.

 

Une torche et un piolet : voilà à quoi on reconnaît les vrais aventuriers, toujours prêts à s'enfoncer dans une grotte sinistre ou à grimper en haut d'une montagne à la force des bras. Il fut un temps où Lara Croft était de ceux-là. Malheureusement, l'héroïne sexy s'est perdue dans les mauvais films et des jeux pas forcément supérieurs. Alors quand l'équipe de Crystal Dynamics, le studio de développement, a annoncé qu'il voulait remettre à plat cette série mythique, la nouvelle a été accueillie avec appréhension et curiosité. Tomb Raider va-t-il renaître ou le titre de Square Enix sera-t-il une déception supplémentaire dans l'histoire Lara Croft ? Qu'on se rassure, la balance penche nettement du côté de la première solution.

 

Façonnage d'une aventurière

Dans ce Tomb Raider, Lara Croft n'est encore qu'une étudiante en archéologie vivant avec la pression de son patronyme. Car dans le monde de Lara, être une Croft, c'est être promis aux découvertes les plus stupéfiantes. Seulement voilà, quand à 21 ans la plus grande aventure qu'on ait jamais vécue est de s'être inscrit à la fac, l'apprentissage va être douloureux. Comme un parcours initiatique fulgurant, notre exploratrice en herbe aura fait naufrage, survécu à un rituel mystique, tué ses premiers ennemis et escaladé des montagnes avec un piolet de fortune en seulement quelques heures... La jeune femme en manque d'assurance est obligée de révéler son caractère sans passer par la case patience. Lara Croft voit ses certitudes lui exploser à la figure et ça lui fait mal, très mal.

Coincée sur une île hostile, traquée par une armée de survivants, Lara Croft va devoir se défendre. Le physique d'une étudiante ne faisant pas le poids face à des hommes surentraînés, mieux vaut éviter les corps-à-corps, perdus d'avance. Heureusement, l'héroïne se révèle très adroite avec les armes à feu ou un arc. D'ailleurs, avec le feu, l'arc offre les mécaniques de jeu les plus intéressantes. Élément essentiel de sa construction personnelle, c'est avec la chasse que Lara reprend des forces, et l'arc devient rapidement la solution à tout problème, ou presque. Grâce à lui, on tend des cordes au-dessus d'un précipice, on enflamme des objets ou on élimine les gardes en restant tapi dans l'ombre.

Chasseuse de temples secrets

Entre deux scènes d'action brute, ce Tomb Raider offre des phases d'exploration hollywoodiennes. Quand elle n'est pas occupée à résoudre des énigmes, Lara Croft escalade des parois abruptes, chasse des trésors et découvre des tombes abandonnées. Si le jeu n'est en réalité qu'une succession de couloirs et d'arènes, il garde la faculté de surprendre à chaque tunnel. Alors que Lara Croft s'extirpe de la roche, les ruines d'un temple à moitié dévorées par la végétation apparaissent sans que l'on s'y attende. Subjugué par de vertigineuses statues, le joueur regarde alors l'héroïne se parler et enchaîner les déductions sur une civilisation perdue. Plus aucun doute, la grande exploratrice Lara Croft est bel et bien en train de naître sous nos yeux.

Si dans les tombes, le souvenir d'Indiana Jones n'est jamais loin, ce n'est évidemment pas la seule source d'inspiration de ce Tomb Raider. Dans la façon d'escalader un avion suspendu contre le flanc d'une montagne ou dans la manière de se rattraper alors que le sol se dérobe sous ses pieds, cette Lara Croft-là pourrait être la fille de Nathan Drake, le héros du jeu Uncharted. C'était la crainte de toute une communauté, elle peut être dissipée. Effectivement, l'influence d'Uncharted est réelle, mais ce Tomb Raider est loin de n'être qu'une pâle copie du titre de Sony. C'est une véritable aventure remplie d'action et dans laquelle le joueur peut se perdre des heures à chercher une relique oubliée.

Finalement, il est tellement bon de retrouver Lara Croft à ce niveau qu'on pardonne les quelques égarements de cet opus, comme la profusion de sang parfois inutile, le décor de l'île, qui se résume à des couloirs de jungle et de montagne, ou encore les erreurs d'animations et de choix de mécanique. On croyait ce personnage mythique perdu dans la monotonie, c'est une belle renaissance. On découvre une Lara Croft enfin humaine, qui se construit. Et quand on entend la jeune exploratrice pester contre les tombes poussiéreuses, on ne peut retenir un sourire. Ah, si elle savait ce qui l'attend...

 

Tomb Raider (Square Enix), disponible le 5 mars, sur PS3, Xbox 360 et PC. Entre 50 et 70 euros selon le support.

 

Regardez la bande-annonce de Tomb Raider :


 

Commenter cet article