Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Technologie du net

Blog du High-Tech des dernières tendances du moment. Nos articles sont de source sûre, ils proviennent pour la plupart du temps de magasins spécialisés où la clientèle qui ont testé ou validé cette technologie.

Tout savoir sur le nouveau Gmail

Publié le 31 Mai 2013 par Skero in Réseaux Sociaux

http://www.slate.fr/sites/default/files/imagecache/blognews-picture/nouveaugmail.png

 

Pourquoi le nouveau Gmail va être génial, résumé en un «mot» de quatre lettres: Bacn

Prononcez-le «bacon». Pour comprendre, imaginez tout ce gras que vous voudriez éliminer.

C'est un mot débile. Je ne suis même pas certain que ce soit réellement un mot. Mais c'est ce qu'on a de mieux [en anglais, NDLE] pour décrire un des désagréments mineurs qui nous gâchent le plus la vie moderne.

 

Bacn désigne tous ces mails que vous recevez d'entreprises, de groupes, de réseaux sociaux, ces newsletters auxquelles vous vous êtes abonné, dans un moment de faiblesse que vous devez payer en appuyant 27 fois sur le bouton «effacer» à chaque fois que vous ouvrez votre boîte mail. 

Ce n'est pas du spam, puisque vous vous êtes inscrit pour le recevoir. Mais d'une certaine manière c'est pire, parce que votre filtre de spams ne les bloque pas.

Jusqu'à aujourd'hui. Google vient d'annoncer sa dernière mise à jour de Gmail, qui va automatiquement[1] organiser vos messages en quatre catégories:

  • Principal
  • Social
  • Promotions et offres
  • Mises à jour, factures, suivi de commande

Vous ne percevez pas l'intérêt de cette nouvelle fonctionnalité? Laissez-moi renommer ces quatre catégories:

  • Principale
  • Bacn
  • Bacn
  • Bacn

Elles sont organisées par onglet, donc quand vous cliquez sur l'onglet «Principal», tout le bacn devrait disparaître. Il ne sera pas détruit, simplement caché. Encore mieux, il sera organisé, vous pourrez donc le trouver rapidement si vous finissez par en avoir besoin. Ou tout détruire d'un coup en riant machiavéliquement.

 

Google n'est pas le premier service mail à tenter cette approche. Des applications mobile comme Mailbox font quelque chose de similaire, et elles le font bien. Reste encore à voir si Gmail parviendra à ne garder dans votre boîte mail «principale» que les messages dont vous avez quelque chose à faire. Mais je parie sur Google sur le long terme.

Ses ordinateurs savent déjà beaucoup sur nous et nos habitudes. Ses algorithmes en apprentissage automatique font partie des meilleurs qui existent. Et comme le note The Verge, ça fait un moment que Gmail travaille sur ce problème discrètement, avec sa fonction optionnelle permettant de voir en priorité les mails considérés par ses algorithmes comme «importants», et le projet «étiquettes intelligentes» des Gmail Labs.

 

Bien sûr, il existe depuis longtemps des applications qui vous permettent de vous désabonner massivement de newsletters, et Gmail et d'autres programmes de courriels ont toujours proposé l'option de mettre au point manuellement des filtres. Et, bien sûr, le bon vieux bouton «se désabonner» existe toujours sur ces newsletters.

En rentrant de vacances l'an dernier, tout le bacn qui s'était empilé dans ma boîte mail pendant mon absence m'a rendu si furieux que je me suis adonné à une séance épique de désabonnement, que j'ai trouvée fort cathartique.

Mais moins d'un an plus tard, malgré toutes mes bonnes intentions, ma boîte mail est à nouveau inondée de gras. Je compte sur le nouveau Gmail pour résoudre ce problème pour de bon.

 

Sans parler du fait que, si la publicité ci-dessous est correcte, je me réjouis à l'avance de pouvoir échanger avec mon groupe de tricot sur Google+ à propos de ma nouvelle paire de chaussures et de mon rendez-vous galant.

 

 


 

 

 

W.O.

Traduit par C.D.

Commenter cet article

Windows 10 preview 28/11/2014 08:28

The new engines that have been made for the new age games are much more impressive and reached a higher level of success than what was even expected by the people. I am sure it would be very good in the coming years too.