Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Technologie du net

Blog du High-Tech des dernières tendances du moment. Nos articles sont de source sûre, ils proviennent pour la plupart du temps de magasins spécialisés où la clientèle qui ont testé ou validé cette technologie.

Top Jeux vidéo 2013

Publié le 20 Mars 2013 par Skero in Jeux Vidéos

http://s1.lemde.fr/image/2013/03/18/534x267/1850129_3_9eaf_lara-croft-est-de-retour-sur-nos-consoles-dans_d796a9f6b319dd5f67edf99331909ac6.jpg

 

TOMB RAIDER

Dans ce nouvel opus graphiquement irréprochable, le joueur découvre la jeune Lara Croft, partie avec une expédition scientifique qui s'échoue sur une île... tout sauf déserte. Ce scénario minimaliste sert de prétexte à un véritable rite initiatique pour l'icône féminine vidéo ludique, présentée ici comme un personnage fragile, pour devenir une aventurière endurcie.

Certes, les concepteurs de Crystal Dynamics nous font douter plus d'une fois de la vraisemblance des multiples calamités frappant l'héroïne, tant les blessures physiques à répétition et épreuves morales sont légion. Mais cette litanie de malheurs s'estompe peu à peu pour laisser place à un jeu au scénario presque digne d'Uncharted, en évitant la multiplication de clins d'oeil aux anciens épisodes...

Le gameplay s'éloigne radicalement des origines de la saga. Ici, ce sont les scènes musclées qui dominent, censées explorer la psyché de Lara. Mais ce grand spectacle, édité par Square Enix, rend finalement la partie combats agréable, notamment grâce à un bon équilibre entre les différentes armes. La mise en scène se veut aussi audacieuse, multipliant les points de vue afin d'enrichir l'expérience de jeu. Mais l'attrait essentiel reste toutefois dans cette exploration de niveaux immenses, notamment des tombeaux, partie facultative de l'intrigue, pourtant des plus intéressantes. Retour réussi pour Lara.

 

Disponible sur PC (39,70 €), XBox 360 et PS3 (49,90 €).

 

METAL GEAR RISING : REVENGEANCE

Le nom d'Hideo Kojima, créateur de la série "Metal Gear", est accolé à Platinum Games, célèbre pour ses "beat'em all" déjantés comme Bayonetta... Pour Metal Gear Rising : Revengeance, l'éditeur, Konami, semble avoir réuni les meilleurs, afin d'apporter du sang neuf à sa célèbre saga d'infiltration. Hélas, le titre ne tient pas toutes ses promesses. L'originalité de la mécanique de jeu réside ici dans l'utilisation du sabre. Si cette technique apporte une réelle plus-value par rapport aux canons du jeu d'action, ce nouveau "Metal Gear" souffre de la comparaison avec les chefs-d'oeuvre de Platinum.

Le scénario, plus minimaliste qu'épuré, laisse au joueur la désagréable impression d'avoir un titre lambda en main. Sentiment renforcé par la linéarité du périple, comme si le héros évoluait en permanence dans un couloir. A ces difficultés s'ajoutent des défauts de mise en scène, notamment dans la gestion des caméras, qui rendent les combats peu lisibles. La durée du jeu, très courte, est enfin particulièrement problématique.

Disponible sur XBox 360 (57,90 €) et PS3 (53,10 €).

 

DEAD SPACE 3

Dans le genre survival horror, Dead Space s'est imposé dès le premier opus comme l'une des références en la matière ; angoisse et grands espaces étaient les maîtres mots de la série.

Développée par Visceral Games et éditée par Electronic Arts, cette troisième aventure rajoute encore dans le spectaculaire, usant et abusant à souhait de colonies de monstres et autres "nécromorphes". Et, pour la première fois dans le jeu, des hordes d'humains, tous régulièrement en surnombre, se dressent aussi face au joueur.

Parmi les autres nouveautés, la possibilité de créer ses armes sur mesure ou encore un mode coopératif à deux inédits viennent ajouter à l'intérêt d'un jeu qui n'en manquait déjà pas.

C'est donc avec grand plaisir que l'on retrouve Isaac Clarke largué dans le froid et la neige de la planète Tau Volantis et toujours prêt pour une nouvelle campagne de "démembrement".

 

Disponible sur PC (43,50 €), XBox 360 et PS3 (49,90 €).

 

THE CAVE

Avec The Cave, le pionnier Ron Gilbert retourne aux sources du jeu vidéo d'aventures. Edité par Sega, The Cave est un mélange harmonieux de titres à succès comme Maniac Mansion ou Monkey Island. Pour progresser dans cette véritable caverne d'Ali Baba, il s'agit de réaliser des enchaînements d'actions souvent loufoques : attirer un monstre avec un hot-dog pour briser un pont en pierre, jouer avec le temps pour débloquer une porte... Et si les énigmes sont souvent retorses, la mécanique de jeu est, quant à elle, épurée.

The Cave est aussi un titre modulaire, où les briques de gameplay sont soigneusement réagencées au fil des parties. Le joueur ne peut certes pas faire l'économie de passages obligés, mais certains niveaux ne sont prévus qu'aux personnages qu'il a choisis, dans une galerie de sept protagonistes.

Pour ce nouveau titre, Ron Gilbert a également su développer un ton doux-amer, révélant peu à peu les personnages sous un jour plus sombre.

 

Disponible en téléchargement sur plateformes dématérialisées (12,99 €).

Commenter cet article