Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Technologie du net

Blog du High-Tech des dernières tendances du moment. Nos articles sont de source sûre, ils proviennent pour la plupart du temps de magasins spécialisés où la clientèle qui ont testé ou validé cette technologie.

Recycler plus et mieux

Publié le 16 Février 2013 par Skero in Réseaux Sociaux

http://cache.20minutes.fr/illustrations/2013/02/12/recycler-plus-mieux-1215655-616x380.jpg

 

Green Eco-systèmes individualise la collecte de déchets électroniques

Et une cafetière rutilante, et un baladeur flambant neuf, et un smartphone dernier cri… qui risquent de reléguer sur les étagères de l'oubli nos anciens équipements électroniques. Eco-systèmes est chargé de collecter les produits high-tech que nous n'utilisons plus et d'en organiser le recyclage. Mais l'éco-organisme agréé par l'Etat veut aller plus loin que les 7, 2 kg de DEEE (déchets d'équipements électriques et électroniques) qui seront collectés cette année auprès de chaque Français. Un sentiment renforcé par une étude Sociovision, selon laquelle nous serions 53 % à stocker des appareils que nous n'utilisons plus. Le complexe du «CPTS» («Ça peut toujours servir»)...

5 500 points de collecte

 

Pour nous convaincre de vider nos placards, Eco-systèmes a lancé sur son site* un outil adapté aux besoins particuliers de chacun. En cliquant sur «Besoin de vous débarrasser d'un appareil ?» sur la page d'accueil, l'internaute est immédiatement guidé vers une solution personnalisée selon le produit dont il souhaite se défaire : de la déchetterie la plus proche aux 5 500 points de collecte implantés dans les magasins de 45 enseignes, en passant par les réseaux solidaires… jusqu'au partage ou au don via Facebook. «Nous souhaitons développer la productivité des DEEE en nous adressant notamment aux personnes attentistes », précise Véronique Poirier, directrice de la communication d'Eco-systèmes. L'enjeu est non seulement économique, mais aussi écologique. Derrière chaque nouveau mobile fabriqué, par exemple, il faut prélever 70 kg de matières dans la nature. Autant aller cueillir les métaux rares recherchés directement dans des téléphones usagés…

 

Christophe Séfrin
Commenter cet article