Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Technologie du net

Blog du High-Tech des dernières tendances du moment. Nos articles sont de source sûre, ils proviennent pour la plupart du temps de magasins spécialisés où la clientèle qui ont testé ou validé cette technologie.

Même «nettoyés» les smartphones contiennent encore des données personnelles

Publié le 21 Avril 2013 par Skero in Comparatifs & Tests

http://www.slate.fr/sites/default/files/imagecache/blognews-picture/bored_iphone_0_0.jpg

 

Si vous avez déjà revendu un smartphone vous avez d'abord –du moins on l'espère– effacé vos données du téléphone en question. Adieu photos, vidéos, documents reçus, mails, numéros de téléphones, SMS... Enfin, c'est ce que vous pensiez.

Wired explique en effet qu'on a beau faire tout ce qu'il faut pour nettoyer son smartphone, il reste souvent de nombreuses données hautement personnelles sans qu'on le sache. Réinitialiser son smartphone aux paramètres d'usine ne suffit pas, pas plus que d'utiliser d'autres outils conçus par le téléphone pour être nettoyé.

 

Le magazine américain a voulu tester ces affirmations d'AccessData, une entreprise qui étudie entre autres les traces laissées dans les téléphones mobiles. Wired a donc trouvé quatre employés avec des vieux smartphones, qu'ils ont nettoyés: deux iPhone 3G, deux Droids Motorola, ainsi qu'un LG Dare et un LG Optimus. AccessData s'est ensuite plongé dans les objets, à la recherche de données malgré tout sauvegardées.

 

Résultat, AccessData a trouvé de la musique, des fichiers, et des numéros de téléphone dans l'un des iPhone, et tout un tas de données personnelles dans l'autre, récupérables parce qu'elles n'avaient pas été écrasées. Depuis l'iPhone 3GS, les appareils d'Apple contiennent une clé d'encodage qui est effacée quand le téléphone est «nettoyé», mais les données sont facilement récupérables sur de plus vieux modèles.

 

Bonne pioche aussi chez Motorola: un des employés y avait laissé sa carte microSD non formatée, et tous ses fichiers étaient donc récupérables. Comme Android y stockait des données liées aux application, l'entreprise a pu retrouver des données emails, des photos et des documents.

 

En 2011, PCWorld prévenait déjà ses lecteurs que les données de leurs vieux smartphones pouvaient revenir les hanter, mais insistait à l'époque sur le nombre de personnes qui ne prennent pas le temps de réinitialiser et nettoyer leur téléphone. Wired montre que même en utilisant les outils à notre disposition, ce n'est pas si facile que ça de débarasser entièrement un smartphone de son passé... La solution du magazine est aussi radicale qu'efficace –mais empêche de le revendre: le défoncer à coups de marteau!

Commenter cet article