Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Technologie du net

Blog du High-Tech des dernières tendances du moment. Nos articles sont de source sûre, ils proviennent pour la plupart du temps de magasins spécialisés où la clientèle qui ont testé ou validé cette technologie.

Free propose de louer des smartphones haut de gamme

Publié le 17 Décembre 2013 par Skero in Nouveautés High-Tech

http://l1.yimg.com/bt/api/res/1.2/tMCBWxRC9YAwXHbpDAfyzA--/YXBwaWQ9eW5ld3M7Y2g9MzkzO2NyPTE7Y3c9NzAwO2R4PTA7ZHk9MDtmaT11bGNyb3A7aD0zNTQ7cT04NTt3PTYzMA--/http://media.zenfs.com/fr_FR/News/Francetvinfo.fr/2405271.jpg

 

Après ses annonces controversées sur la 4G, Free ouvre un nouveau front dans son offensive sur le marché français du mobile. L'entreprise, qui ne propose pas de téléphone dans le cadre de ses forfaits comme d'autres opérateurs, annonce mardi 17 décembre la location de smartphones. Le groupe indique que ses abonnés au forfait à 19,99 euros par mois pourront accéder à des smartphones haut de gamme pour 12 euros mensuels sur 24 mois, avec un paiement initial à partir de 49 euros, en fonction de l'appareil choisi.

 

Free affirme que les abonnés tentés par un iPhone 5S pourront ainsi réaliser une économie de l'ordre de 40% sur cet appareil, dont le prix de départ se situe à 665 euros : les "locataires" s'acquitteraient en effet d'un paiement initial de 99 euros puis de 24 mensualités de 12 euros, soit 387 euros au total. L'appareil devra être restitué à l'issue des 24 mois et si le forfait est sans engagement, l'abonné devra payer 5 euros par mois supplémentaire pour continuer à louer le smartphone s'il décide de quitter Free pour un autre opérateur.

 

"Au niveau du prix, c'est très attractif. La grande question est de savoir si les Français vont aimer ce système consistant à louer leur téléphone", estime Stéphane Beyazian, analyste au cabinet de conseil Raymond James. La cible de ce nouveau mode de consommation ? Les"smartphone addicts", désireux de renouveler fréquemment leur appareil, mais aussi les consommateurs qui ne peuvent pas se permettre de débourser entre 500 et 700 euros pour acquérir un appareil très prisé.

Commenter cet article