Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Technologie du net

Blog du High-Tech des dernières tendances du moment. Nos articles sont de source sûre, ils proviennent pour la plupart du temps de magasins spécialisés où la clientèle qui ont testé ou validé cette technologie.

Bitcoin : une plateforme d'échanges disparaît, la monnaie virtuelle s'effondre

Publié le 26 Février 2014 par Skero in Réseaux Sociaux

http://www.francetvinfo.fr/image/750ahzpod-2c47/908/510/3252821.jpg

Alors que l'une des plateformes les plus anciennes et les plus importantes semble avoir disparu, les détenteurs de la monnaie virtuelle s'affolent et se demandent où est passé leur argent.

C'est la crise pour la monnaie virtuelle ! Les détenteurs de bitcoins s'affolent : le site internet de la plateforme japonaise MtGox affiche, mardi 25 février, page blanche. Or, il s'agit de l'une des plateformes d'échanges de bitcoins les plus anciennes et les plus importantes, avec 15% des transactions enregistrées au monde, rappelle Capital. Inventé en 2009, le bitcoin est une e-monnaie qui permet entre autres d'échanger des biens et des services sur internet

Juste avant que le site de MtGox disparaisse, le cours du bitcoin sur la plateforme de Tokyo a chuté mardi au quart de sa valeur (autour de 135 dollars, sept fois moins qu'en janvier) sur les autres sites de transaction dans le monde. Retour sur ce krach boursier vécu par la monnaie virtuelle, alors que les clients de MtGox se demandent où est passé leur argent.

Du bug informatique au piratage

Depuis plus de deux semaines, les détenteurs de bitcoins ne peuvent plus récupérer leur monnaie virtuelle, les transactions sur MtGox sont suspendues. La plateforme tokyoïte promet, au début, que tout va rentrer dans l'ordre, sans convaincre. La firme évoque un bug informatique. Elle assure, après l'annonce de la panne, que les avoirs des clients sont en sécurité. Mais ces détenteurs de bitcoins n'ont toujours pas accès à leurs avoirs et jeudi dernier, la firme explique avoir déménagé son siège au sein de la capitale japonaise en raison de "problèmes de sécurité" non précisés.

"Ce déménagement, combiné à d'autres soucis de sécurité et techniques, ont retardé nos progrès" dans la résolution du problème des transactions, souligne MtGox dans le communiqué publié ce jour-là, sa dernière communication en date.

Lundi, l'association américaine qui défend la cause de cette monnaie virtuelle, la Bitcoin Foundation, annonce que le patron de MtGox, Mark Karpeles, a démissionné de son conseil d'administration. Et mardi à 6 heures (heures de Paris), stupeur : les visiteurs du site www.mtgox.com tombent sur une page blanche. 

Un document qui circule largement sur la toile, relayé notamment par Gigaom (en anglais), affirme pour sa part que MtGox a été victime d'un piratage informatique qui lui aurait coûté près de 750 000 bitcoins ces dernières années. Bien que la volatilité de cette monnaie virtuelle rende difficile toute estimation, cette perte équivaudrait à 350 millions de dollars sur la base des cotations enregistrées mardi. 

La "communauté bitcoin" se mobilise 

Les autres plateformes de bitcoin sont aussi touchées par les aléas de MtGox. Six acteurs majeurs du bitcoin ont cherché à circonscrire l'incendie en se démarquant clairement de MtGox mardi, accusée "d'actions intolérables qui ne reflètent ni la solidité ni la valeur du bitcoin et de l'industrie de la monnaie numérique"

Des membres influents de la "communauté bitcoin", dont Bitstamp et d'autres plateformes comme la chinoise BTC China et l'américaine Coinbase, ont promis dans un communiqué commun de "coordonner leurs efforts dans les jours à venir pour rassurer publiquement les clients et le public sur la sûreté des fonds". Evoquant des manquements de MtGox aux critères de base de sécurité et de transparence, ils ont dénoncé : "A l'instar de toute activité nouvelle, il y a de mauvais éléments qui doivent être éliminés, comme nous le constatons aujourd'hui."

Commenter cet article